Le Yorkshire

DSC_2445

Caractéristiques générales
Le Yorkshire terrier est un petit chien (moins de 3,2 kg) à la morphologie compacte. Sa robe longue et soyeuse qui irradie à la lumière est bleu acier foncé sur le corps, fauve sur la tête et le bas des membres. On parle d’ailleurs de ses « cheveux » tant cette longue toison flottante évoque une chevelure humaine. Son allure est élégante. Sa tête est plutôt petite, tout comme ses oreilles portées droites. Ses yeux sont sombres, brillants et très expressifs. Sa queue est portée plus haut que le niveau du dos. Sa fragilité n’est qu’apparence : il est robuste et doté d’une grande longévité. Joyeux, vif, intelligent, ce « charmeur » sait être le compagnon idéal pour tous, même s’il ne manque pas de caractère.

Historique
Au cours de la Révolution Industrielle, de nombreux travailleurs de l’industrie lainière quittèrent l’Ecosse pour gagner le Yorkshire. Ils emmenèrent avec eux leurs chiens qui furent vite croisés avec des terriers locaux. A cette époque, les braconniers utilisaient un petit terrier, de la taille d’un furet, (facile à dissimuler dans une grande poche) qui pénétrait dans les terriers pour en faire sortir les lapins. Le noir et feu miniature constituait un choix parfait mais son poil soyeux glissait sous la main et il devait parfois être abandonné. Ce poil plus long nécessaire à son extraction des terriers lui sera apporté par les Terriers Maltais.

A l’Exposition Canine de Birmingham en 1860 ces chiens étaient qualifiés de « Terriers Miniatures ». C’est en 1886 que le Kennel Club reconnu leur race et lui donna le nom de « Yorkshire Terrier ». Le Standard officiel fut établi en 1898.

Le Club français fut créé en 1953.

DSC01586

Le Yorkshire est un chien de caractère mais qui aime faire plaisir à son maître. C’est un terrier, c’est-à-dire un chien dynamique, vif, alerte et têtu. Il faut lui fixer des limites, être ferme, mais savoir lui montrer votre affection lorsqu’il a bienfait. Beaucoup de propriétaires le considèrent comme un chien-poupée et n’osent pas lui tenir tête ou le réprimander.

Le Yorkshire qui cache sa dominance derrière sa petite taille peut ainsi devenir un tyran domestique.
Il lui faut une éducation précoce rigoureuse pour le contrôler. Courageux, le Yorkshire terrier n’hésite pas à s’attaquer à plus gros que lui, parfois à ses dépens.
Le bonheur du yorkie est d’être en harmonie avec son maître, il s’adapte parfaitement au rythme de vie de celui-ci: sportif ou plus sédentaire.

Comment lʼéduquer.
Vous venez d’acquérir un petit York. Il s’agit peut-être d’un bébé, lequel nécessite certains soins et une attention toute particulière si vous voulez le voir grandir et s’épanouir dans la joie de vivre.
Le changement de milieu
C’est un chien qui a besoin de compagnie. Occupez-lui l’esprit et récompensez-le par des caresses quand il viendra se blottir auprès de vous.
Un bébé chien est comme un enfant, il partage son temps entre les jeux, les repas et surtout le sommeil. Vous seriez coupable de le réveiller inconsidérément quand il est assoupi. Un jeune chiot a besoin de dormir. Cela fait partie des conditions essentielles à son bon développement, sa santé et son équilibre. Le petit désordre, les papiers déchirés en menus morceaux et les pipis accidentels que nous connaissons, même chez les sujets dont la propreté est précoce, ne dureront pas. Quand ils font une bêtise, grondez-les doucement, durcissez votre regard, cela suffit;

YORK TRAVAIL

L’alimentation industrielle met à la disposition des possesseurs de chiens des spécialités adaptées au poids, à la taille et à l’âge du chien. Elle propose également des aliments correspondant au niveau d’activité physique de chaque chien et à son état de santé.
Le vétérinaire peut conseiller de ne donner qu’un seul repas (le soir) ou deux (un léger le matin et un plus copieux le soir) et rien entre les repas.
La ration du chien doit être distribuée aux mêmes heures et au même endroit en le faisant manger seul dans un lieu calme de la maison, après ses maîtres.
L’eau est très importante, elle doit toujours être disponible. En cas de consommation excessive il faut consulter son vétérinaire.

Son entretien:
Brossez-lui le poil chaque jour avec une brosse en soie et du conditionneur.

Après avoir brossé le poil, le coiffer avec un peigne métallique, lui faire la raie au milieu du dos. Ne pas oublier de lui laver soigneusement les yeux avec du sérum physiologique ou de l’eau bouillie.

Le laver toutes les semaines avec un shampooing de très bonne qualité, son poil étant remarquablement soyeux. Tondre la partie supérieure de lʼoreille.

Ne vous étonnez pas si son poil est noir. Le Yorkshire a le poil noir à la naissance. Progressivement, il s’éclaircira plus ou moins rapidement. Cette couleur sera gris acier avec des variantes plus claires ou plus foncées selon les sujets